Hébergeur de fichiers indépendant

Accords régionaux d'échanges 11 25 2010.doc

À propos

Type de fichier
Fichier DOC de 11 Ko (text/html)
Confidentialité
Fichier public, envoyé le 6 janvier 2019 à 13:00, depuis l'adresse IP 91.166.x.x (France)
Sécurité
Ne contient aucun Virus ou Malware connus - Dernière vérification: 13 heures
Statistiques
La présente page de téléchargement a été vue 266 fois depuis l'envoi du fichier
Page de téléchargement

Aperçu du fichier


<html>
    <head>
        <style type='text/css'>
            html, body { font-family: 'Open Sans', Arial; font-size: 11pt; line-height: 16pt; }
            @page { size: auto; margin: 25mm 25mm 25mm 25mm; }
            span.tab { width: 2em; height: 10px; display: inline-block; }
            h1 { font-weight: 400; padding: 0px; margin: 0 0 30px 0; }
            h4 { font-weight: 400; font-style: italic; padding: 0 0 15px 0; margin: 0 0 30px 0; border-bottom: 1px solid black; }
        </style>
    </head>
    <meta http-equiv=\"Content-Type\" content=\"text/html; charset=utf-8\">
    <body>
        <h1>Accords r&eacute;gionaux d'&eacute;changes</h1>
        <h4>par J3Zica | etudier.com</h4>
        Dissertation :<br />
&laquo; En prenant appui sur vos connaissances vous vous interrogerez sur les enjeux et les modalit&eacute;s des accords r&eacute;gionaux d&rsquo;&eacute;changes &raquo;<br />
<br />
La mondialisation et la r&eacute;gionalisation se sont d&eacute;velopp&eacute;s depuis les ann&eacute;es 80 et majoritairement durant la d&eacute;cennie 90. La premi&egrave;re trace d&rsquo;un accord r&eacute;gional remonte au 16&egrave;me si&egrave;cle, il eut lieu entre l&rsquo;Angleterre et l&rsquo;Ecosse afin d&rsquo;&eacute;tablir une union politique et &eacute;conomique entre les deux pays. Aujourd&rsquo;hui la r&eacute;gionalisation concerne l&rsquo;ensemble des grandes r&eacute;gions du monde comme par exemple en Am&eacute;rique du Nord (ALENA), en Am&eacute;rique du Sud (MERCOSUR), en Europe (l&rsquo;Union Europ&eacute;enne), en Asie du Sud-Est (ASEAN)  ou encore les pays arabe (CCG). <br />
Ces rassemblements de nations, de pays, permettent de constituer un m&ecirc;me espace &eacute;conomique et d&rsquo;avoir un poids plus important dans les n&eacute;gociations commerciales internationales. Les accords r&eacute;gionaux existant &agrave; l&rsquo;heure actuelle portent avant tout sur les &eacute;changes commerciaux. C&rsquo;est pourquoi des zones de libre &eacute;change ont &eacute;t&eacute; &eacute;tablis par les &eacute;tats membres ces derni&egrave;res ann&eacute;es. Nous verrons dans un premier temps quels sont les enjeux des accords r&eacute;gionaux, et dans un second temps quels sont ses modalit&eacute;s.<br />
<br />
	Les accords commerciaux r&eacute;gionaux, nomm&eacute;s ACR, ont des enjeux important. Cependant ils sont diff&eacute;rents selon la nature des accords. Ceux qui nous int&eacute;resse ici sont les accordsr&eacute;gionaux d&rsquo;&eacute;changes. Les enjeux commerciaux majeurs de ces derniers sont de favoriser les &eacute;changes entre pays sous forme d&rsquo;importation au profit des pays de la r&eacute;gion, autrement dit des pays membres de la r&eacute;gionalisation. N&eacute;anmoins il faut prendre des dispositions afin de pouvoir r&eacute;aliser cela. C&rsquo;est pourquoi des zones de libre &eacute;change ont &eacute;t&eacute; cr&eacute;e, celle-ci consiste &agrave; ce que tous les pays membres acceptent de partager des r&egrave;gles communes afin de permettre la libre circulation des &eacute;changes (marchandises, capitaux&hellip;) gr&acirc;ce &agrave; des mesures tarifaires, principalement par la r&eacute;duction ou la suppression des droits de douanes. Les accords r&eacute;gionaux d&rsquo;&eacute;changes ont &eacute;galement un autre enjeu tr&egrave;s important. Ils renforcent et am&eacute;liorent la comp&eacute;titivit&eacute; des pays membres du bloc r&eacute;gional vis &agrave; vis des pays tiers, gr&acirc;ce encore une fois &agrave; des mesures tarifaires, toujours concernant les droits de douanes sur les produits import&eacute;s, mais &eacute;galement non-tarifaire avec bien d&rsquo;autres moyens. En effet les zones de libre &eacute;change facilitent les &eacute;changes entre les pays membres mais en excluent de ce fait un peu les produits des pays ext&eacute;rieurs ce qui renforcent la comp&eacute;titivit&eacute; de ces derniers. De plus les diff&eacute;rents blocs r&eacute;gionaux ne mettent pas seulement en place des mesures afin de favoriser les &eacute;changes mais &eacute;galement de les prot&eacute;ger. Pour cela ils limitent les quantit&eacute;s d&rsquo;importations despays ext&eacute;rieurs, cr&eacute;ent des barri&egrave;res r&eacute;glementaires de plus en plus exigeantes (normes de s&eacute;curit&eacute;s, sanitaires, techniques&hellip;),  re&ccedil;oivent des subventions publiques, etc&hellip; On appelle &ccedil;a le protectionnisme. Cela prot&egrave;ge donc le bloc r&eacute;gional mais suscite la concurrence pour les pays ext&eacute;rieurs, pour les puissances mondiales du commerce qui veulent rester actives au niveau mondial. Cependant, &agrave; trop au niveau ces mesures peuvent au contraire de susciter la concurrence la supprimer, serait-ce possible qu&rsquo;&agrave; force le commerce mondial laisse place &agrave; un commerce exclusivement r&eacute;gional ? Le protectionnisme tente cependant d&rsquo;&ecirc;tre &laquo; combattu &raquo; principalement par l&rsquo;OMC (Organisation Mondiale du Commerce) dont l&rsquo;un des principaux buts est la r&eacute;duction des barri&egrave;res protectionnistes pour favoriser la croissance mondiale, au niveau &eacute;conomique, commercial, et &eacute;galement au niveau de l&rsquo;emploi mondial.<br />
Mais le commerce n&rsquo;est pas la seule chose touch&eacute;e par les accords r&eacute;gionaux, en effet ils ont &eacute;galement une incidence sur l&rsquo;&eacute;conomie. La mondialisation se caract&eacute;rise par l&rsquo;accroissement du commerce entre pays, mais aussi par une forte croissance des flux financiers transfronti&egrave;res, ces mouvements de capitaux et d&rsquo;investissement cr&eacute;e une concurrence plus directe entre les entreprises. De plus les accords r&eacute;gionaux permettent notamment la cr&eacute;ation d&rsquo;emplois, dans diff&eacute;rents domaines et &agrave;tout type de niveau, ce qui est primordial pour l&rsquo;&eacute;conomie d&rsquo;un pays, en r&eacute;duisant le plus possible <br />
<br />
les &eacute;carts de revenus entre les &eacute;tats membres. De plus, certaines politiques sont mises en place &agrave; l&rsquo;&eacute;chelle de ces blocs r&eacute;gionaux, une politique commune (comme par exemple la PAC)  qui permettent entre autre le contr&ocirc;le des prix afin qu&rsquo;ils restent raisonnables, notamment pour les consommateurs. Ceci permet de stabiliser l&rsquo;&eacute;conomie des pays, du moins, suite &agrave; la crise &eacute;conomique mondiale, de pouvoir relancer l&rsquo;&eacute;conomie du mieux possible, avec des prix restant corrects, accessibles aux consommateurs dont les moyens ont &eacute;t&eacute; fragilis&eacute;s durant la crise. Des subventions ont &eacute;galement &eacute;t&eacute; mise en place afin d&rsquo;aider les pays en voie de d&eacute;veloppement, les politiques mises en place au sein des groupes r&eacute;gionaux peuvent &eacute;galement trait&eacute; de la modernisation et le d&eacute;veloppement des services et biens produits. Ce qui, &eacute;conomiquement parlant, peut revaloriser leur imagine au niveau mondial et par la suite accro&icirc;tre l&rsquo;&eacute;conomie de certains pays. Cependant, les accords r&eacute;gionaux n&rsquo;ont pas que des points positifs. En effet, la r&eacute;gionalisation signifie que les relations, les &eacute;changes sont plus intenses entre les pays qui appartiennent &agrave; une m&ecirc;me zone g&eacute;ographique qu&rsquo;avec le reste du monde. On peut expliquer cela par le protectionnisme, ces groupes r&eacute;gionaux tentent de prot&eacute;ger leur&eacute;conomie, leur commerce, en limitant celui des pays ext&eacute;rieurs. Ils s&rsquo;accordent donc des accords &eacute;conomiques pr&eacute;f&eacute;rentiels, ce qui est contraire au libre &eacute;change. Cependant le probl&egrave;me est qu&rsquo;&agrave; force ces &eacute;changes et ces &eacute;conomies qu&rsquo;ils accentuent &agrave; l&rsquo;espace r&eacute;gional risque un jour de se refermer &agrave; ce seul et unique niveau, et de ce fait faire chuter l&rsquo;&eacute;conomie de certains pays d&eacute;velopp&eacute;s ouvert aujourd&rsquo;hui sur le monde entier, mais &eacute;galement &agrave; un plus au point, faire chuter l&rsquo;&eacute;conomie du mondiale elle-m&ecirc;me.<br />
Toutefois, apr&egrave;s ces enjeux, il faut s&rsquo;int&eacute;resser aux modalit&eacute;s des accords r&eacute;gionaux d&rsquo;&eacute;changes.<br />
<br />
	En effet les accords r&eacute;gionaux ont plusieurs modalit&eacute;s, ils se sont &eacute;norm&eacute;ment d&eacute;velopp&eacute;s ces derni&egrave;res ann&eacute;es mais ils doivent cependant suivre des r&egrave;gles strictes. Les pays qui se mettent en commun doivent &ecirc;tre capable de respecter des r&egrave;gles communes, qui ne sont pas prises par eux-m&ecirc;me seuls mais en commun. De plus dans le cadre de l&rsquo;Union europ&eacute;enne et de la monnaie unique, l&rsquo;euro, les &eacute;tats membres ont du renoncer &agrave; leur autorit&eacute; afin d&rsquo;accepter une autorit&eacute; commune, celle de la BCE (Banque Centrale Europ&eacute;enne) ainsi que de son gouverneur. La r&eacute;gionalisation d&eacute;signe diff&eacute;rentes caract&eacute;ristiques comme les zones de libre &eacute;change dans lesquelles les pays membres acceptent de partager des r&egrave;gles communes, l&rsquo;union douani&egrave;re dans laquelle un tarif ext&eacute;rieur doit &ecirc;trecommun, ou encore l&rsquo;union &eacute;conomique, c&rsquo;est &agrave; dire un march&eacute; encore une fois commun avec une harmonisation des politiques &eacute;conomiques des &eacute;tats membres. Il faut savoir s&rsquo;ouvrir aux pays ext&eacute;rieurs en les respectant, et en respectant les r&egrave;gles prises, en &eacute;tant d&rsquo;accord ou non, puisque c&rsquo;est un groupe qui a &eacute;t&eacute; cr&eacute;e, un m&ecirc;me groupe. <br />
<br />
	Nous pouvons donc en conclure que la r&eacute;gionalisation peut &ecirc;tre partager sur un avis positif ou n&eacute;gatif. Elle a en effet des bons c&ocirc;t&eacute;s avec la cr&eacute;ation d&rsquo;un march&eacute; commun qui facilite les &eacute;changes &eacute;conomiques, commerciaux, financiers, ou encore humains entre les pays d&rsquo;une m&ecirc;me zone g&eacute;ographique. En cr&eacute;ant des sortes &laquo; d&rsquo;alliances &raquo;, qui cr&eacute;es d&rsquo;importants nouveaux flux entre les &eacute;tats membres gr&acirc;ce &agrave; la suppression des taxes douani&egrave;res ainsi qu&rsquo;&agrave; la baisse des co&ucirc;ts de transport et de communication. Cependant, la r&eacute;gionalisation engagent &eacute;galement des risques, en se recentrant sur une zone g&eacute;ographique pr&eacute;cise, elle pourrait corrompre le commerce ainsi que l&rsquo;&eacute;conomie mondial. Le protectionnisme est en train de se d&eacute;velopper au sein de ses blocs r&eacute;gionaux, la concurrence est de moins en moins d&eacute;sir&eacute;e, et m&ecirc;me si les firmes transnationales d&eacute;tiennent la plus grosse part de march&eacute; dans le monde, les pays tentent de mettre en place un commerce uniquement r&eacute;gional qui risquerait d&rsquo;extr&ecirc;mement limiter la concurrence et l&rsquo;ouverture sur le monde.
    </body>
</html>



Partager le fichier

Télécharger Accords_régionaux_d'échanges-11_25_2010.doc

Télécharger le fichier (11 Ko)