Lobby ou Mafia du crime

Un commissaire assassiné par un juif de France qui s'est ensuite enfui en Israel où il a bénéficié de l'impunité totale.

Décision de leur justice juive . L'auteur ne jouit pas de ses facultés.

Il se passe la même chose aux Usa ils tuent des citoyens et disent qu'ils sont fous, malades.

Conclusion : le monde est dirigé et exterminé par des malades.

Lobby Ou Mafia Du Crime ?.
Tuesday 22 January 2008 à 11:40

 

ASSASSINAT DU COMMISSAIRE ALEXIS MARSAN .


Jusqu'au dimanche 7 avril 2002 , Alexis Marsan est un jeune homme très brillant .


A 26 ans , il est commissaire principal avec 260 officiers sous ses ordres . Il est très investi dans ses missions . Que ce soit la sécurisation de la circulation le contact des jeunes en zones sensible .
Ce n'est pas un planqué , du genre à faire dossiers de tout ce qui peut propulser sa carrière . Il est sur le terrain , avec ses hommes , au premier rang dès qu'une action est sensible .


Pourtant , ce qui l' envoie sur les lieux , ce 7 avril 2002, n'est pas à priori une action à risque : des heurts entre manifestants juifs , à propos d' Israël .

Tout ce qu'on peut savoir , c'est que , devant des témoins de haut rang , il a été éventré d'un coup de couteau; Le criminel , un individu issu du Betar , est immédiatement protégé "par tous les belligérants " pour être soustrait à la police française . (conclusion du fait que , malgré les témoins et la présence policière toute proche , il n' a pu être interpellé )

La juge d'instruction semble n' avoir rien pu conclure ,avant que l' enquête soit annulée .

Les fanatiques du rabbin Meir Kahane -le parti Kash - et la LDR (*00) sous pavillon du Betar, ainsi que ceux qu'ils agressaient shalom Arshav ,( sans doute muets sous la menace des collègues du tueur ) tous étant coordonnés par le même CRIF , semblent s ' entre-protéger par des témoignages opaques (une déclaration de Klugman embrouille soigneusement toute description de " l'incident ");


Pendant que les médias assurent le silence radio et amusent la police , l' organisation CRIF , met le tueur à    l' abris en l' expédiant en Israël .

Un jeune commissaire se retrouve le ventre ouvert et .... au secret .


D'après quelques fuites orales , il mettra deux mois à mourir dans le plus terrible silence : le second assassinat de ce Français de valeur .

C'est l' histoire de ce silence , que je tente d' éclaircir .

Ce qu'un simple mortel peut savoir sur les faits :
lundi 8 avril 2002, Fil Info ,un journal du Net et Libé ( pas encore asservi par le si atypique rachat Rothschild ) sont les seuls à publier un entrefilet :

Fil Info 8 avr 2002 "Samedi des manifestations de soutien au peuple palestinien ont eu lieu dans tout le pays. Dimanche à l'appel du CRIF et des Partisans de la paix, des manifestations, séparées, en soutien au peuple israélien ont rassemblé quelque 50 000 personnes. La manifestation à Paris s'est terminée par l'attaque de partisans de la paix par des militants extrême-droite israéliens. Un policier a été blessé à l'arme blanche. [/b]

Puis , le 18 avril , lors de violences de même nature à Bruxelles voila ce qu'on peut lire (
http://www.shalomarchav.be/article.php3?id_article=47
On remarque le silence de S.A France !

[b]Ce sera tout pour les médias !...........jusqu' à ce que l' assassin , 5 ans après , libre en Israël ,égorge un Israélien Arabe en Mai 2007 .


Ha'aretz ,journal Israélien , pour la première fois depuis 5 ans ,évoquera à cette occasion , la disparition du commissaire français ( sans le nommer ) .

Après ce 8 avril 2002 , le commissaire principal Marsan disparaît .
Il n' a plus de présent (il est décédé). Et les médias vont effacer son passé : il n' a jamais existé !!


Cela jusque vers printemps 2004 où quelques députés qui suivent ces sujets se posent la question , entre eux . Pas une question officielle à l' assemblée non !
Le lobby juif est en pleine montée en puissance : aucun député français n'ose affronter le parti juif qui , après l' affaire du scoop Al Dura , s' était permis d'aller menacer , rabbin Sitruk en tête , le premier ministre (Jospin ) et même le président d'alors .

En 2004 : quelques députés auxquels leurs affaires privées laissent un peu de temps pour passer rue St Dominique , se soucient de savoir ce qu'il est advenu du commissaire . C'est cette fuite qui nous apprend qu'il est mort deux mois après l'agression .Mais c'est de l' absolu officieux !
Etude de ces silences :

Les média , un silence de dictature !


Imaginez le comportement des médias si un jeune Beur ( ou vous ou moi ) , nous avions commis un tel crime !
Journaux , Tv , débat chez Calvi avec Finkelchose , Goldnadel , Klarsfeld ... crime abjeeekt ....arabes = animaux.... rétablir peine de mort ......


Pouvez vous vous représenter les Une de la presse , les " débats" meurtriers de vos écrans ,les Sfeirs ,Glucksman , BHL et Musikan , les interventions incendiaires et les ratonnades meurtrières du nouveau ministre de l' Intérieur depuis Mai 2002 ... Nicolas Sarkozy ....?

Le politique : Pas une seule question sur ce meurtre d'un commissaire en fonction n' a été posée ni à l' Ass.Nat. ,ni par le moindre parti , depuis bientôt 6 ans !

L' administration :


Plus incroyable ! : La Tradition Républicaine bafouée sous la pression du lobby ( ce mot suffit-il ?) : la mort d'un simple policier en service donne lieu à une action du Président de la République , et à d'autres actions administratives systématiques dont les deux suivantes :
-Une élévation posthume au grade supérieur .
-Une inscription au registre des " victimes du devoir "

Par respect légitime ,je ne reproduit pas la page donnant la liste de ces victimes du devoir pour 2002 . Juste le lien .


L' accès est libre . Vérifiez vous même la liste pour l' année 2002 et suivantes .(http://www.victimesdudevoir.info/
Le commissaire principal Alexis Marsan n' y figure pas !

Pour le grade posthume , j' ai trouvé ça sur le J.O. , il y a peu :


Texte paru au JORF/LD page 18573
Arrêté du 25 octobre 2002 portant nomination (police nationale)
NOR : INTC0200589A
--------------------------------------------------------------------------------
Par arrêté du ministre de l'intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales en date du 25 octobre 2002, M. Alexis Marsan, commissaire de police, chef des unités opérationnelles du 1er district à la direction de l'ordre public et de la circulation de la préfecture de police à Paris, est nommé, à titre exceptionnel, commissaire principal à compter du 18 septembre 2002.


C'est à ce jour , le seul document attestant qu' Alexis Marsan est décédé avant le 18 sept 2002 .Encore n'est-ce pas une info directe , mais ce " titre exceptionnel " est sans ambiguïté .


La présidence : Silence absolu .

================
Questions légitimes d'un citoyen /

Son décès en service aurait il été une mort honteuse pour faute grave ?
Q'a-t-il fait pour mériter un tel traitement , après son sacrifice au service de notre paix civile ?
Pourquoi a-t-il été enterré à la cloche de bois , honteusement , (*2) comme plus tard les 9 jeunes soldats Français tués en service à Bouaké par suite des manipulations Africaines du Mossad ?.


On peut remarquer que la mise en cause des mêmes intérêts sectaires provoque un même profil de traitement médiatique et politique : le traitement à l' étouffée par la minorité liée à une puissance étrangère ,et nous infligeant par cela , la honte d'être Français !

Mais je n' ai pas de réponse à ces questions .


Alexis Marsant a-t-il existé ? C'est une question légitime , face à la disparition soudaine de cet homme . (divers actions sportives dont il s'occupait, et traçables sur le net )


Pourtant tout n' a pas pu être effacé , comme dans l' URSS de Staline , ou au Vatican de JPII ( traces de l' assassinat de son prédécesseur ) , ou encore dans "1984" d' Orwel où le héro du ministère de la Vérité Winston Smith , ré-écrit sans cesse l' histoire" pour qu'elle colle à la réalité changeante du dogme de Big Brother .

En effet ,seul le JO semble (encore ?) hors de portée des effaceurs du lobby :
Texte paru au JORF/LD page 13328


Ce document peut également être consulté sur le site officiel Legifrance

Décret du 1er septembre 1999 portant nomination et titularisation de commissaires de police de la police nationale NOR : INTC9900189D
--------------------------------------------------------------------------------
Par décret du Président de la République en date du 1er septembre 1999, les commissaires de police stagiaires de la police nationale désignés ci-après sont nommés et titularisés dans le corps de conception et de direction de la police nationale à compter du 1er août 1999 :
M. Laurent Astegiano ;
M m e Mireille Audibert (....................)
à la trentième ligne : M. Alexis Marsan


Autre trace : http://www.sunsetpresse.fr/film.php?id=100 , où on découvre un mec brillant efficace et discret ( ainsi que sa photo d'ailleurs ) .
Un court extrait du texte :
""Alexis MARSAN est tout juste âgé de 26 ans et il commande, déjà, 260 gardiens de la paix et lieutenants... il est commissaire de police à Paris, dans le XX° arrondissement de Paris.
Tout juste sorti de l'Ecole Supérieure de la police, après 2 ans d'études, il fait ses premiers pas dans un quartier de Paris très grand, 600 hectares, comprenant près de 200 000 habitants....
.......
...>


Le crime ne sortira de l' oubli que , 5 ans après , par la presse d' Israël .

En MAI 2006 :

http://www.planetenonviolence.org/


"Tel Aviv, Crime Raciste – Un nouvel immigrant français juif israélien égorge un chauffeur de taxi arabe israélien"
(Le suspect suite à son arrestation (photo où on le voit assis , sans menottes à côté du policier , comme deux potes )

. "L'aîné des frères a avoué avoir assassiner le chauffeur de taxi dans son appartement et a conduit la police sur les lieux du carnage. "J'ai décidé de tuer un arabe" a-t-il dit à la police, (..). Selon les voisins, ce jeune français israélien, nouvel immigré, est devenu récemment religieux, d'où la qualification de crime nationaliste attribuée selon le responsable de l'enquête.
Le parlementaire arabe israélien Ahmed Tibi (du parti Ra`am-Ta`al) en réponse à ce meurtre a dit que " une atmosphère d'incitation, la haine des arabes et le racisme croissant dans ce pays constituent un terrain fertile pour ce crime". Il a ajouté " le Tribunal trouvera certainement des circonstances atténuantes pour ces deux criminels
."


Source Ynet et Haaretz 14/05/07

Nous accompagnons volontairement ce texte de la photo (Copyright Ynet) publiée avec l'article du Ynet. La légende de la photo : le suspect suite à son arrestation. Plutôt cool le suspect et son « ange gardien » de la police alors que ce jeune barbare vient d'égorger un citoyen arabe israélien. Cette photo en dit long sur l'état d'esprit qui règne en Israël.

Remarques De Mme Myriam Abraham (France )
Ce crime odieux a eu lieu à Tel Aviv, et l'origine française de l'assassin ne saurait, en aucun cas, absolument aucun, donner lieu à un quelconque acte de vengeance ici en France contre un citoyen français de confession juive. La justice, appliquée avec la plus extrême sévérité en Israël, eut égard à la barbarie du crime perpétré, est le seul moyen de punir ce crime haineux. Il est temps également que l'état sioniste arrête de tolérer une tel racisme à l'égard de sa minorité arabe palestinienne. Un jeune homme, réputé calme selon sa famille et ses amis, a fait son "aliya" (immigration) dans un pays où le racisme s'exprime ouvertement y compris dans la bouche de parlementaires et de ministres
.


Actualisation 28/05/07:
Julian Soufir a été inculpé pour le meurtre du chauffeur de taxi arabe Taysir Karaki de Jerusalem est. Selon le chef d'inculpation, il a tranché la gorge du malheureux chauffeur et lui a asséné 24 coups de couteau. Son meurtre était prémédité, puisqu'avant de rejoindre l'appartement de Tel Aviv il a demandé a s'arrêter à Natanya où il a pris un couteau de 20cm. Dans sa confession Soufir a dit :
" je n'ai rien ressenti. C'était comme égorger un animal. Les arabes sont des animaux. Ils n'ont pas d'âme, ils sont comme des animaux."

Face à un tel acte monstrueux, les responsables des communautés juives de France feraient bien de s'interroger sur le pourquoi des motivations de Soufir. D'où vient sa haine de "l'arabe", cette déshumanisation ? Qu'apprend t-on aux jeunes dans les Talmud Torah, quels propos tient -on derrière les portes closes des synagogues, les hauts responsables religieux tiennent-t-ils des propos ambigus, ou à l'occasion de certaines célébrations comme par exemple Pourim, un langage susceptible d'enflammer certains jusqu'à les pousser éventuellement au passage à l'acte ?[/size]

Mais le pompon revient à notre presse "française" :

Actualisation 15/06/07
Extrait d'un article du Nouvel OBS du 12/6/07
"Julien Soufir, un Franco-Israélien inculpé en Israël pour le meurtre d'un chauffeur de taxi palestinien le lundi 14 mai, pourrait être l'auteur d'une tentative d'homicide volontaire sur un commissaire de police parisien en 2002, a-t-on appris lundi 11 juin de source proche de l'enquête française. En avril 2002, un jeune commissaire de police en service alors à la Direction de l'ordre public avait été très gravement blessé à coups de couteau à l'abdomen alors qu'il tentait de s'interposer avec d'autres policiers entre des manifestants pro-israéliens et un groupe de Maghrébins lors d'une manifestation de soutien à Israël. L'agresseur avait échappé aux recherches policières et le bruit circulait alors qu'il s'agissait d'un jeune extrémiste juif qui avait été rapidement "exfiltré" en Israël, pour être mis à l'abri des poursuites. L'agression et la fuite du coupable présumé avaient provoqué des remous parmi les policiers. La 2eme division de police judiciaire qui enquêtait sur cette agression depuis 2002 a indiqué la semaine dernière qu'elle avait identifié Julien Soufir comme "pouvant en être l'auteur" dans des conditions qui, selon l'AFP n'ont pas été révélées."

Vous pouvez remarquer , en passant , dans ce dernier article du Nouvel Obs , le très bel effet sournois tenté par le brave et honnête journaliste de l' Obs : il insinue sans aucune base , une présence " de maghrébins " lors de l' affrontement fatal . Inventée sur le pouce ,par l' auteur , L' intention est claire . Le procédés est lâche et crade , on y reconnaît cette même "haine " importée d' Israël , chez le rédacteur . Technique du mensonge au cas où . .. Beurk , ça pisse petit , ça tire en coin . On sent vraiment les vrais pros de l' amalgame tordu qu'engendrent tous les fanatismes !
(Désolé , un HS , mais je ne m' y fais pas .)

On comprend quelle pression du ministère il a fallu , pour continuer à interdire toute enquête et toute action aux hommes qui ont connu et ont travaillé avec le commissaire Marsan ! ( ce ministre aujourd'hui président , ne pouvait déjà rien refuser au crif )
Le pays n' a pas beaucoup de serviteurs de la qualité de Mr Marsan , et ne récompense souvent leur valeur que par des sanctions . ( voir enquête sur affaire arsenal Toulon : mise à retraite anticipée des deux policiers qui y avaient carrément risqué leur peau en deux ans d' enquête )

La presse "Française " Canard compris , reste dans le profil bas et les lâchetés coutumières du "conditionnels " de suspicion !.(nouvel Obs = étalon de mesure ) Même lors de ce retour sur une non-info qui fut leur oeuvre , et qui met en lumière leur culpabilité .

A partir de ce moment , le commentaire devient impossible . La réalité dépasse , tout ce qu'on pourrait en dire !

L'ultime info : , six ans après , elle éclaire aujourd'hui ce triple crime : assassinat du commissaire principal Alexis Marsant ; dissimulation et complicité des protecteurs du criminel , et collaboration à ce crime de toute l' information pro , pour conspiration contre le devoir d'informer , qui ,après tout , est leur raison sociale .





Epilogue :
Le procès de Soufir termine aujourd'hui tout espoir d'une justice , en Israël comme chez nous !
Mme Abraham , qui était déjà en campagne d' indignation contre le lynchage de Juifs en France (une réaction qui apparaissait donc "normale" à cette brave dame ) , doit être déçue : même pas une ligne écrite dans ce sens !


Crédit Photo : LCI
Le chauffeur de taxi égorgé à Tel Aviv
January 09, 2008 9:47 PM
Subject: JULIEN SOUFIR LIBRE Le Français meurtrier déclaré irresponsable
Crédit Photo : LCI ( la photo le montre libre , à côté d'un flic Israélien , comme deux bons potes !)
Le chauffeur de taxi égorgé à Tel Aviv

Un psychiatre a jugé que Julien Soufir, auteur du meurtre d'un chauffeur de
taxi arabe à Tel Aviv, était irresponsable de ses actes et ne pouvait être
jugé.

Il pourrait également être l'auteur de l'agression à coups de couteau d'un
commissaire de police parisien en 2002, estiment les enquêteurs français.
- le 17/06/2007 - 11h30
Julien Soufir avait été inculpé à la fin mai par le tribunal de Tel-Aviv
pour avoir tué à coups de couteau un chauffeur de taxi (.....................)""Troubles de la personnalité""
le psychiatre chargé par la Justice d'examiner
Julien Soufir a estimé qu'il souffrait de troubles de la personnalité tels
qu'il ne pouvait pas passer en jugement. (.........)
La police française enquête elle aussi sur Julien Soufir : on estimait ainsi
lundi en France qu'il pourrait également être l'auteur de l'agression à
coups de couteau d'un commissaire de police parisien en 2002. (.
.........)""


Tsahal semble omniprésent dans la magistrature chargée d' absoudre l' affaire . On peut penser , d'après le ton , que les magistrats ne sont pas loin de partager les opinions du prévenu sur ses victimes .
L' autorité française ne désire pas poursuivre d'enquête .
C'est la conclusion .

Voila , Julien SOUFIR , Juif Français assassin , produit et utilisé par un groupe criminel , s'en sort indemne . Comme pour l' assassin d' Itzshak Rabbin qui fut la première victime des bouchers d' Israel ..
Combien sont ils de ce calibre , en cours de formatage , dans les yeshivas et synagogues parisiennes aujourd'hui ? Même les RG ne doivent pas savoir . Ce milieu est au dessus de nos lois et jouit des plus hautes protections .

Aujourd'hui , moins que jamais , la mémoire du commissaire Alexis Marsant risque d'être évoquée dans un prétoire !
Les complices de son assassin , en France, ont un président dans leur carnet d' adresse .
D'ailleurs , pour calmer les espoirs que pourraient avoir les derniers citoyens naïfs et honnêtes de ce pays bizarre qui fut une République , le ton sur lequel le nouveau président du CRIF , (premier responsable dans toute cette affaire ) Mr Ghozlan , s'adresse désormais à la Justice et à la police de France , montre à quel point ce crime ne leur pose pas de problème :
A propos d'une vidéo qui défrise les susceptibilités de cette mouvance fanatique , cet article :
Fil Info du 09 ajnv 2008 : Le BNVCA, présidé par Sammy Ghozlan, a demandé mardi 8 janvier 2007, au Procureur de la République de Paris, "d’engager immédiatement, à l’encontre du site internet Dailymotion, les poursuites de nature à faire identifier, interpeller, et condamner les auteurs et les complices d'une vidéo nauséabonde antijuive".

Essayez donc de vous adresser à la justice française en lui demandant de vous obéir " immédiatement" et , avant même qu'elle délibère , qu'elle "condamne" celui qui vous a déplu .
Ce n'est pas le ton d'un justiciable , mais bien celui d'un parrain en environnement maffieux !

Par cette dernière dépêche , nous sommes tous revenus au présent .
Le commissaire Marsan a été assassiné par une faction criminelle protégée par le crif .
Les grades les plus élevés de notre hiérarchie policière étant eux même sans défense , comment peut-on croire aux paroles présidentielles sur la sécurité de tous les Français face à un terrorisme dont il est quasi interdit de parler .


(*00))( LDR et parti Kash sont terroristes et interdits aux USA , mais tous puissants en Israël et aussi au crif ,semble-t-il )
(*1) Arsenal de Toulon : aff1: vols organisés sous Hte protection . aff2: espionnage lors embarquement missiles Français vers Liban ( protestation , dans l' heure qui suivit le chargement des missiles à Toulon , de l' ambassade d'Israel ) puis , conséquence : l' attaque du bataillon Français du Général Pellegrini (/cadre résolution 1701 ONU )par deux F16 israéliens automne 2006.
(*2) Impossible de trouver la moindre piste sur son lieux d' inhumation .




Ce message a été modifié par LU6FER - Tuesday 22 January 2008 à 12:05.
 
Paysan
 
 
comrank
 
Tuesday 22 January 2008 à 15:08
 
 

 
Hercule01
 
comrank
84 ans (H)
Allemagne
Tuesday 22 January 2008 à 19:11
 
 
Edifiant oui...

J'avais déjà entendu parler de cette affaire.
A croire que dans ce genre de situation le seul droit qu'on a est celui de la fermer.
 
Ehrgeiz
 
 
comrank
27 ans (H)
France (77)
Tuesday 22 January 2008 à 20:15
 
 
Abominable, et révoltant.
 
Ribentrop
 
 
comrank
36 ans (H)
France (44)
Wednesday 23 January 2008 à 18:45
 
 

 
Ehrgeiz
Tuesday 22 January 2008 à 20:15
Abominable, et révoltant.




Bonne synthèse.
 
Paysan
 
 
comrank
 
Wednesday 23 January 2008 à 19:58
 
 
Le Betar en France

le Betar est une milice paramilitaire qui est impliqué dans plusieurs agressions violentes. Il gère aussi des activités comme l'organisation de vacances juives en Israël. C'est un groupe qui s'est donné, lors de la deuxième intifada en Israël, pour mission de combattre l'antisionisme et l'antisémitisme ainsi que de sécuriser les lieux de cultes et quartiers juifs ainsi que les écoles juives. Organisé en réseau, il rassemblerait 500 membres à Paris et Marseille notamment. C'est un mouvement proche du likoud. Le Betar dispose d'une branche étudiante, le Tagar, active au sein des universités où elle mène des campagnes d'affichage. Le Betar et d'autres organisations ont notamment remis le prix Goebbels de la désinformation à Charles Enderlin, journaliste de France 2 en charge du conflit israélo-palestinien le 26 mars 2002. (source: wikipedia)


UN ANCIEN DU BÉTAR
PARLE !
http://www.recherches-sur-le-terrorisme.co...r-toledano.html

 
 
Uno
 
 
comrank
31 ans (H)
Suisse
Wednesday 23 January 2008 à 22:43
 
 
C'est dingue!

A.K : Comment expliquez-vous la liberté d'action laissée par l'État français à des organisations comme le Bétar?

M.T. : C'est simple, le Bétar, comme la LDJ, se servent de l'antisémitisme. Les agents de l'État ont peur, s'en prenant à ces organisations, de se faire taxer d'antisémitisme. Et puis, ils ne peuvent rien contre l'organisation de voyages en Israël ou des activités culturelles destinées aux jeunes juifs. Le Bétar et la LDJ occultent leurs activités violentes. De plus, ils sont toujours prêts à mettre en avant que se défendre est un droit.

Non l'explication selon laquelle la peur de l'accusation d'antisémitisme empêcherait les agents de l'états d'agir contre ces organisation, ne tient pas! Il est d'ailleurs même dit plus haut que l'état français pourrait financer cette organisation extrêmistes, aussi je confirme que ça pue la corruption tout ça!

On peut en effet supposer par exemple que le CRIF corrompt des politiciens français dans tout les cas oui cela ressemble à des méthodes de mafia et qu'il y ait une mafia communautaire ayant une forte influence est quelque chose de tout à fait plausible!

En fait l'accusation d'antismétisme non seulement ne tient plus dans la dénonciation du betar ainsi que dans la dénonciation du fait que le gouvernement tolère celui-ci (pire voir même finance celui-ci), non l'accusation d'antismétisme serait ici carrément et complétment hors sujet!

Il va vraiment falloir régler le problème et ne pas laisser le monopole de la dénonciation du betar aux nazillons ou à Kemi Seba!
 
LU6FER
 
 
comrank
France (33)
Wednesday 23 January 2008 à 22:51
 
 
J' avais lu cet interview d'un ancien du groupe . Mais il ne disait rien de méchant , et de récent .
Le Betar est impliqué dans les faux << casses antisémites >>de cimetierres en 2004 2005 .
Le but était de donner de l' eau au moulin d'une campagne sur l' antisémitisme des Francais , lancée par Cukierman & Musikan pour obtenir fric & pouvoir d'un gouvernement nécrosé total : Raffarin Chirac .
Avec un contrôle total de l' information , il suffisait de perpétrer des casses de cimetieres , de faire monter la mousse en amplifiant le truc : boulot des médias ( tous juifs tendance sionisme fanatique ) . L'opération roulait en croisière jusqu'à ce que le fruit soit mûre .( débats TV moulés à la louche sur l' antisémitisme + deux films par jour sur les pauvres Juifs des camps ...; entre ARTE et A2 ) .
Le bourrage de mou , le fruit mûr , c'était quand , après qlques mois de ce régime , deux gamins influençables et paumés , largués devant la téloche , finissaient par passer à l' acte . Ils allaient casser trois tombes , à l' artisanale .
A ce moment , toute la puissance médiatique judéo , tombait à bras raccourcis sur le fait divers ; << vous voyez , on le disait bien que le danger antisémite est partout !>>

Les rapoports de gendarmerie racontent une tout autre histoire :
Tous les cas , jusqu' à l 'avant dernier = pas une seule arrestation . Traces de véhicule 4x4 , methode et moyens , impliquent des gens qui ne sont pas du coin et qui ont des moyens techno & organisation .
Par contre , le dernioer casse est toujours atypique =
-les auteurs sont arrêtés le soir même .
- Ce sont des jeunes ( 15 ) genre largués , et qui ne savent même pas exactement ce qu'est l' antisémitisme et toute la culture environnante .

Par contre la réaction médiatique est deux à trois fois plus forte que pour les autres , avec quyestion à l' A.N. et campagne de presse , comme si tout ce monde était prêt à lancer le show dès plusioeurs jours avant !

Lors de cette première campagne en 2004 , le but était d'obtenir des droits exceptionnels et des pouvoirs de police . Ce fut chose faite vers mars 2005 ( je crois ) .
Juste avant son départ , Raffarin leur donna tout ce qu'ils demandaient et plus .
Pouvoirs de police sur le net , etc.. ( voir Fil Info fev ,Mars 2005 , il faut que je retrouve )

La confirmation fut totale quand , après ce succès :
- Un , les casses cessèrent .
- Deux : Cukierman connut un grand triomphe au WJC ( world jewish congress printmps 2005 ) où il fut nommé " vice président " .
-Un tas d'articles ; revues israel et USa , félicitèrent la communauté juive française pour sa "pugnacité " !

Vu le succès , un second service fut remis avec les attaques de Bus , été automne 2006 .
Le but était un climat anti beur , voulu par Sarko pour sa campagne .
L' éclosion de cette campagne terroriste , eut lieu à Marseilles ( une femme fut blessée ) , et Sarko fit le déplacement pour appuyer le show géant des médias .
En fait , les trois pauvres types , gaulés dans l' affaire ne faisaient pa
 
Grenouille verte
 
 
comrank
 
Wednesday 23 January 2008 à 22:52
 
 
Il existe déjà suffisamment de sujets parlant du sionisme ou des Juifs.
Je ferme donc ce sujet, par respect pour ceux qui souhaitent parler d'autres choses.

Cependant, bien évidemment, il est possible de continuer la discution dans un des sujets mentionnés ici : http://www.comlive.net/Sionisme-Israel-Juifs,158252.htm